Luminité 150 microlitres / ml gaz et solvant pour dispersion pour injection / perfusion


Commander maintenant en ligne

Consultation médicale incluse


1. Nom du médicament

Luminité 150 microlitres / ml gaz et solvant pour dispersion pour injection / perfusion

2. Composition qualitative et quantitative

Chaque ml contient au maximum 6,4 x 10 9 microsphères lipidiques contenant du perflutrène, avec un diamètre moyen compris entre 1,1 et 2,5 micromètres (μm). La quantité approximative de gaz perflutrène dans chaque ml est de 150 microlitres (ul).

Excipient (s) à effet connu

Chaque ml contient 2,669 mg de sodium

Pour la liste complète des excipients, voir la section 6.1.

3. Forme pharmaceutique

Gaz et solvant pour dispersion pour injection / perfusion

Incolore, uniformément clair à liquide translucide.

4. Renseignements cliniques
4.1 Indications thérapeutiques

Ce médicament est destiné à un usage diagnostique uniquement.

Luminity est un agent améliorant le contraste des ultrasons chez les patients adultes chez qui l’échocardiographie sans contraste était sous-optimale (sous-optimale est considérée comme indiquant qu’au moins deux des six segments de la vue à 4 ou 2 chambres de la bordure ventriculaire n’étaient pas évaluables ) et qui ont soupçonné ou établi une maladie coronarienne, pour opacifier les chambres cardiaques et améliorer la délimitation de la bordure endocardique ventriculaire gauche au repos et au stress.

4.2 Posologie et mode d’administration

Luminity ne doit être administré que par des médecins qualifiés ayant une expertise technique dans la réalisation et l’interprétation des échocardiographies de contraste, et un équipement de réanimation approprié doit être disponible en cas de réactions cardiopulmonaires ou d’hypersensibilité (voir rubrique 4.4).

Posologie

Injection intraveineuse de bolus en utilisant la technique d’imagerie de contraste non linéaire au repos et au stress:

La dose recommandée est une injection multiple de 0,1 à 0,4 ml de dispersion, suivie d’un bolus de 3 à 5 ml de solution injectable de chlorure de sodium à 9 mg / ml (0,9%) ou de glucose à 50 mg / ml (5%) renforcement. La dose totale de perflutren ne doit pas dépasser 1,6 ml.

Bolus injection intraveineuse en utilisant la technique d’imagerie fondamentale au repos:

La dose recommandée est de 10 microlitres de dispersion / kg par injection intraveineuse lente, suivie d’un bolus de 10 ml de solution injectable de chlorure de sodium à 9 mg / ml (0,9%) ou de glucose à 50 mg / ml (5%). Si nécessaire, une seconde dispersion de 10 microlitres / kg suivie d’un second bolus de 10 ml de solution de chlorure de sodium à 9 mg / ml (0,9%) ou de glucose à 50 mg / ml (5%) peut être administrée 5 minutes après injection pour prolonger l’amélioration du contraste.

Perfusion intraveineuse utilisant une technique d’imagerie de contraste non linéaire (repos et stress) ou technique d’imagerie fondamentale au repos:

La dose recommandée par perfusion intraveineuse est de 1,3 ml de dispersion ajoutée à 50 ml de solution injectable de chlorure de sodium à 9 mg / ml (0,9%) ou de glucose à 50 mg / ml (5%). La vitesse de perfusion doit être initiée à 4 ml / minute, mais titrée au besoin pour obtenir une amélioration optimale de l’image, sans dépasser 10 ml / minute.

Population pédiatrique

L’innocuité et l’efficacité de Luminity chez les enfants et les adolescents de moins de 18 ans n’ont pas été établies. Aucune donnée disponible

Patients atteints d’insuffisance hépatique

Luminity n’a pas été spécifiquement étudié chez les patients atteints d’insuffisance hépatique. L’utilisation dans ce groupe de patients doit se faire sur la base d’une évaluation du risque par le médecin.

Patients atteints d’insuffisance rénale

Luminity n’a pas été spécifiquement étudié chez les patients présentant une insuffisance rénale. L’utilisation dans ce groupe de patients doit se faire sur la base d’une évaluation du risque par le médecin.

Patients âgés

Luminity n’a pas été spécifiquement étudié chez les patients âgés. L’utilisation dans ce groupe de patients doit se faire sur la base d’une évaluation du risque par le médecin.

Méthode d’administration

Utilisation intraveineuse.

Avant d’administrer Luminity, le médicament doit être activé à l’aide d’un dispositif d’agitation mécanique, le Vialmix, voir rubrique 6.6.

4.3 Contre-indications

Hypersensibilité à la substance active ou à l’un des excipients mentionnés à la rubrique 6.1

4.4 Mises en garde spéciales et précautions d’emploi

Ce produit ne doit être administré que par voie intraveineuse.

Luminity ne doit pas être utilisé avec la technique d’imagerie fondamentale pour l’échocardiographie de stress, car l’efficacité et la sécurité n’ont pas été établies.

Patients présentant un état cardiopulmonaire instable

Au cours d’une échocardiographie avec injection de produit de contraste, des réactions cardiopulmonaires graves, y compris des décès, sont survenues pendant ou après 30 minutes d’administration de Luminity chez des patients souffrant de maladies cardiaques et pulmonaires graves (voir rubrique 4.8). La prudence s’impose lorsqu’on envisage d’administrer Luminity à des patients présentant un état cardiopulmonaire instable, par exemple: angor instable, infarctus aigu du myocarde, arythmies ventriculaires graves, insuffisance cardiaque grave (NYHA IV) ou insuffisance respiratoire. Luminity ne doit être administré à ces patients qu’après une évaluation soigneuse des risques / bénéfices.

L’échocardiographie avec contraste amélioré ne devrait être envisagée chez ces patients que si les résultats sont susceptibles de produire un changement dans la prise en charge individuelle des patients.

Les patients présentant un état cardiopulmonaire instable doivent être surveillés pendant et pendant au moins 30 minutes après l’administration de Luminity. Pour ces patients, la surveillance devrait inclure des mesures de signes vitaux, une électrocardiographie et, si cela est cliniquement approprié, une saturation cutanée en oxygène. L’équipement de réanimation et le personnel formé doivent toujours être facilement disponibles.

Patients atteints du syndrome de détresse respiratoire de l’adulte, d’endocardite, de valvules cardiaques prothétiques, d’inflammation systémique, de septicémie, de coagulation hyperactive et / ou de thromboembolie récidivante

Luminity ne doit être utilisé qu’après un examen minutieux et une telle utilisation doit être étroitement surveillée chez les patients présentant un syndrome de détresse respiratoire, une endocardite, un cœur avec valvules prothétiques, des états aigus d’inflammation systémique ou de septicémie, des états connus de coagulation hyperactive et / ou récidivante. thromboembolie.

Réactions d’hypersensibilité

Des réactions d’hypersensibilité immédiates graves (p. Ex. Anaphylaxie, choc anaphylactique et réactions anaphylactoïdes, hypotension et œdème angioneurotique) ont été signalées après l’administration de Luminity. Les patients doivent être étroitement surveillés et l’administration doit être sous la direction d’un médecin expérimenté dans la gestion des réactions d’hypersensibilité, y compris les réactions allergiques sévères, qui peuvent nécessiter une réanimation. L’équipement d’urgence et le personnel formé à son utilisation doivent être facilement disponibles.

Maladie pulmonaire

Des précautions doivent être prises chez les patients atteints d’une maladie pulmonaire cliniquement significative, y compris la fibrose pulmonaire interstitielle diffuse et la maladie pulmonaire obstructive chronique sévère, car aucune étude n’a été réalisée chez ces patients.

Patients avec des shunts cardiaques

L’innocuité de Luminity chez les patients présentant des shunts cardiaques droite-à-gauche, bidirectionnels ou transitoires de droite à gauche n’a pas été étudiée. Chez ces patients, les microsphères encapsulées de phospholipides peuvent contourner le poumon et entrer directement dans la circulation artérielle. Des précautions doivent être prises lors de l’administration de Luminity à ces patients.

Patients sous ventilation mécanique

La sécurité des microsphères chez les patients sous ventilation mécanique n’a pas été établie. La prudence devrait être exercée en considérant l’administration de Luminity à ces patients.

Procédure d’administration et d’activation mécanique

Luminity ne doit pas être administré par des méthodes non spécifiées à la section 4.2 (p. Ex. Injection intra-artérielle).

Si Luminity est administré directement au patient sans subir la procédure d’activation mécanique avec le Vialmix (voir rubrique 6.6), le produit ne produira pas l’effet escompté.

Teneur en sodium

Ce médicament contient moins de 1 mmol de sodium (23 mg) par dose, c’est-à-dire qu’il est essentiellement «sans sodium»

4.5 Interactions avec d’autres médicaments et autres formes d’interaction

Aucune étude d’interaction n’a été réalisée et aucune autre forme d’interaction n’a été identifiée.

4.6 Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse

Pour perflutren, aucune donnée clinique sur les grossesses exposées n’est disponible. Les études chez l’animal n’indiquent pas d’effets nocifs directs ou indirects sur la grossesse , le développement embryonnaire / fœtal, la parturition ou le développement postnatal (voir rubrique 5.3). La prudence devrait être exercée en prescrivant aux femmes enceintes.

Allaitement maternel

On ne sait pas si Luminity est excrété dans le lait maternel humain. Par conséquent, des précautions doivent être prises lorsque Luminity est administré aux femmes qui allaitent.

La fertilité

Les études chez l’animal n’indiquent pas d’effets nocifs directs ou indirects sur la fertilité.

4.7 Effets sur l’aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Luminity n’ayant aucun effet pharmacologique, et sur la base de ses profils pharmacocinétique et pharmacodynamique, aucune influence ou aucune influence négligeable n’est attendue avec l’utilisation de ce produit sur l’aptitude à conduire des véhicules ou à utiliser des machines.

4.8 Effets indésirables

Résumé du profil de sécurité

Les effets indésirables signalés suite à l’utilisation de Luminity dans des essais pivots et de soutien (2 526 patients au total) se produisent quelques minutes après l’administration et se résorbent généralement sans intervention thérapeutique en 15 minutes. Les effets indésirables les plus fréquemment rapportés sont: maux de tête (2,0%), bouffées congestives (1,0%) et douleurs dorsales (0,9%).

Liste tabulée des effets indésirables

Les effets indésirables ont été rapportés avec les fréquences suivantes (Très fréquent ≥ 1/10; Commun ≥ 1/100 à <1/10; Peu fréquent ≥ 1/1000 à <1/100; Rare ≥ 1/10 000 à <1/1 000; Très rare; rare <1/10 000), inconnu (ne peut être estimé à partir des données disponibles). Dans chaque groupe de fréquence, les effets indésirables sont présentés par ordre décroissant de gravité.

Troubles du système immunitaire

Fréquence indéterminée: Réactions de type allergique, anaphylaxie, choc anaphylactique et réactions de type anaphylactoïde, hypotension, œdème de Quincke, gonflement des lèvres, bronchospasme, rhinite, gonflement des voies aériennes supérieures, constriction de la gorge, enflure du visage, gonflement des yeux

Troubles du système nerveux

Fréquent: Maux de tête

Peu fréquent: vertiges, dysgueusie

Rare: Paresthésie

Fréquence indéterminée: convulsions, hypoesthésie faciale, perte de conscience

Troubles oculaires

Inconnu: Vision anormale

Troubles cardiaques

Rares: Bradycardie, Tachycardie, Palpitations

Fréquence indéterminée: Arrêt cardiaque, arythmies ventriculaires (fibrillation ventriculaire, tachycardie ventriculaire, contusions ventriculaires prématurées), asystolie, fibrillation auriculaire, ischémie cardiaque, tachycardie supraventriculaire, arythmie supraventriculaire

Troubles vasculaires

Commun: Flushing

Peu fréquent: Hypotension

Rares: syncope, hypertension, froideur périphérique

Troubles respiratoires, thoraciques et médiastinaux

Peu fréquent: dyspnée, irritation de la gorge

Rare: détresse respiratoire, toux, gorge sèche

Fréquence indéterminée: Arrêt respiratoire, oxygénation diminuée, hypoxie ,

Problèmes gastro-intestinaux

Peu fréquent: douleur abdominale, diarrhée, nausée, vomissement,

Rare: Dyspepsie

Inconnu: Trouble de la langue

Troubles de la peau et des tissus sous-cutanés

Peu fréquent: Prurit, transpiration accrue

Rare: Éruption cutanée, urticaire, érythème, éruption érythémateuse

Troubles musculo-squelettiques et du tissu conjonctif

Peu fréquent: mal de dos

Rares: Arthralgie, douleur au flanc, douleur au cou, crampe musculaire

Fréquence indéterminée: spasme musculaire, douleur musculo-squelettique, gêne musculo-squelettique, myalgie, hypertonie

Troubles généraux et anomalies au site d’administration

Peu fréquent: douleur thoracique, fatigue, sensation de chaleur, douleur au point d’injection

Rare: Pyrexie, rigueur

Enquêtes

Rare: électrocardiogramme anormal

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Il permet un suivi continu du rapport bénéfice / risque du médicament. Les professionnels de santé sont invités à signaler tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration.

Carte Jaune

Site Web: www.mhra.gov.uk/yellowcard

4.9 Surdosage

Les conséquences cliniques d’un surdosage avec Luminity ne sont pas connues. Des doses uniques allant jusqu’à 100 microlitres de dispersion / kg et des doses multiples allant jusqu’à 150 microlitres de dispersion / kg ont été bien tolérées dans les essais cliniques de phase I. Le traitement du surdosage devrait être orienté vers le soutien de toutes les fonctions vitales et l’introduction rapide de la thérapeutique symptomatique.

5. Propriétés pharmacologiques
5.1 Propriétés pharmacodynamiques

Classe pharmacothérapeutique: produit de contraste à ultrasons, microsphères de phospholipides, code ATC: V08DA04

Le produit est constitué de microsphères de perflutrène encapsulées dans des lipides. Les microsphères ayant une taille comprise entre 1 et 10 μm contribuent à l’effet de contraste en générant des échos fortement renforcés.

Les échos ultrasoniques provenant du sang et des tissus mous biologiques tels que la graisse et les muscles sont générés aux interfaces en raison de petites différences dans les propriétés ultrasoniques des tissus. Les propriétés ultrasoniques du produit sont très différentes de celles des tissus mous et généreront des échos forts.

Comme Luminity se compose de microsphères qui sont stables et suffisamment petites pour un passage transpulmonaire, des signaux d’écho améliorés dans le coeur gauche et la circulation systémique sont obtenus.

Une relation dose / réponse stricte ne peut être définie, bien qu’il ait été démontré que des doses plus élevées produisent un effet de contraste de plus longue durée.

5.2 Propriétés pharmacocinétiques

Les propriétés pharmacocinétiques de Luminity ont été évaluées chez des sujets sains et des sujets atteints d’une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) après administration intraveineuse d’une dose de 50 μl / kg du produit.

Le composant perflutrène de Luminity a été rapidement éliminé de la circulation systémique par les poumons. Le pourcentage de perflutrène excrété dans l’air expiré était d’environ 50% de la dose administrée en raison des faibles quantités de perflutrène administrées et de l’impossibilité de quantifier de faibles concentrations de perflutrène par chromatographie en phase gazeuse. Dans la plupart des sujets après 4-5 minutes, perflutren était indétectable dans le sang et l’air expiré. Il a été démontré que les concentrations de perflutrène dans le sang diminuaient de façon mono-exponentielle avec une demi-vie moyenne de 1,3 minute chez les sujets en bonne santé et de 1,9 minute chez les sujets atteints de MPOC. La clairance systémique du perflutren était similaire chez les sujets sains et atteints de BPCO. Il a été démontré que la clairance pulmonaire totale ( poumon CL) du perflutren n’est pas différente chez les sujets sains par rapport aux sujets atteints de BPCO. Le poumon CL s’est révélé significativement réduit (51%) chez les femelles comparativement aux mâles (tous les sujets). Ces résultats suggèrent que l’élimination systémique globale du perflutren est rapide et n’est pas significativement réduite chez les patients atteints de BPCO par rapport aux sujets sains. Des mesures échographiques Doppler ont été effectuées avec Luminity conjointement avec l’évaluation pharmacocinétique du perflutrène. L’intensité du signal Doppler correspondait bien aux concentrations de perflutrène mesurées et extrapolées dans le sang. Il a été montré que le temps jusqu’à l’intensité maximale du signal Doppler tmax était similaire à celui du sang perflutrène tmax (1,13 contre 1,77 minutes). La chute de 99% de l’intensité du signal Doppler observée en 10 minutes (t 1/2 environ 2 minutes) était en accord avec la diminution des concentrations sanguines mesurables de perflutrène.

Des techniques d’imagerie fondamentale et non linéaire (seconde harmonique, modulation multiphasée et / ou de modulation d’amplitude) utilisant à la fois l’acquisition continue et l’acquisition déclenchée ont été utilisées dans des études cliniques avec Luminity.

Les phospholipides naturels de Luminity (voir section 6.1) sont distribués dans les pools lipidiques endogènes de l’organisme (par exemple, le foie) alors que le composant synthétique (MPEG5000) s’est révélé excrété dans l’urine lors d’études précliniques. Tous les lipides sont métabolisés en acides gras libres. La pharmacocinétique et le métabolisme de MPEG5000 DPPE n’ont pas été évalués chez l’humain.

Pharmacocinétique dans des groupes de population particuliers

Personnes âgées

La pharmacocinétique n’a pas été spécifiquement étudiée chez les personnes âgées.

Insuffisance rénale

La pharmacocinétique n’a pas été spécifiquement étudiée chez les patients atteints d’insuffisance rénale.

Insuffisance hépatique

La pharmacocinétique n’a pas été spécifiquement étudiée chez les patients atteints d’une maladie hépatique.

5.3 Données de sécurité précliniques

Les données précliniques ne révèlent aucun risque particulier pour l’homme sur la base d’études conventionnelles de génotoxicité, de fertilité, de développement embryonnaire / fœtal, de parturition ou de développement post-natal et de tolérance locale.

Une respiration anormale, des modifications de la fréquence cardiaque et une diminution de l’activité ont été observées peu après l’injection intraveineuse de Luminity à des doses ≥ 0,3 ml / kg dans des études de toxicité à dose unique et répétée chez le rat et le singe. Des doses plus élevées du produit, typiquement ≥ 1 ml / kg, ont entraîné des signes plus graves, y compris une absence de réaction et parfois la mort. Ces niveaux sont nettement supérieurs à la dose clinique maximale recommandée. Les rats traités avec Luminity pendant 1 mois ont présenté une infiltration éosinophile périvasculaire et péribronchiolaire réversible, liée à la dose, une accumulation de macrophages alvéolaires et une augmentation de la taille et du nombre de cellules caliciformes dans les poumons. Ces effets ont été observés à des niveaux d’exposition supérieurs à l’exposition humaine maximale, ce qui indique peu de pertinence pour l’utilisation clinique.

6. Mentions pharmaceutiques
6.1 Liste des excipients

1,2-dipalmitoyl-sn-glycero-3-phosphatidylcholine (DPPC)

Acide 1,2-dipalmitoyl-sn-glycéro-3-phosphatidique, sel monosodique (DPPA)

N- (méthoxypolyéthylène glycol 5000 carbamoyl) -1,2-dipalmitoyl-sn-glycéro-3-phosphatidyléthanolamine, sel monosodique (MPEG5000 DPPE)

Dihydrogénophosphate de sodium monohydraté

Phosphate disodique heptahydraté

Chlorure de sodium

Propylène glycol

Glycérol

Eau pour les injections

6.2 Incompatibilités

Ce médicament ne doit pas être mélangé avec d’autres médicaments à l’exception de ceux mentionnés dans la rubrique 6.6.

6.3 Durée de conservation

2 ans.

Le produit doit être utilisé dans les 12 heures suivant l’activation. Le produit peut être réactivé jusqu’à 48 heures après l’activation initiale et utilisé jusqu’à 12 heures après la deuxième activation.

Après l’activation: Ne pas stocker au-dessus de 30 ° C.

6.4 Précautions particulières de conservation

Conserver au réfrigérateur (entre 2 ° C et 8 ° C)

Pour les conditions de stockage après l’activation du médicament, voir rubrique 6.3.

6.5 Nature et contenu de l’emballage

1,5 ml de liquide dans un flacon de verre de type I en borosilicate transparent, fermé avec un bouchon de lyophilisation en élastomère chlorobutyle, et scellé avec un joint de sertissage en aluminium ayant un bouton de séparation en plastique.

Conditionnement de 1 ou 4 flacons.

Toutes les présentations ne peuvent pas être commercialisées.

6.6 Précautions particulières d’élimination et de manipulation

Il est essentiel de suivre les instructions d’utilisation et de manipulation de Luminity et de respecter des procédures aseptiques strictes pendant la préparation. Comme tous les produits parentéraux, les fioles doivent être inspectées visuellement pour l’intégrité des particules et des flacons. Avant d’administrer le produit, celui-ci doit être activé en utilisant le Vialmix, un dispositif d’agitation mécanique. Le Vialmix n’est pas inclus dans le pack Luminity mais sera fourni aux professionnels de la santé lors de la commande du pack.

Luminity est activé en utilisant le Vialmix qui a un temps d’agitation programmé de 45 secondes. Le Vialmix alertera l’opérateur si la fréquence d’agitation varie de 5% ou plus en dessous de la fréquence cible. Il a également été programmé pour s’éteindre et fournira des avertissements visuels et sonores si la fréquence d’agitation dépasse la fréquence cible de 5% ou tombe en dessous de la fréquence cible de 10%.

Processus d’activation et administration

– Le flacon doit être activé à l’aide du Vialmix. Immédiatement après l’activation, Luminity apparaît sous la forme d’une dispersion blanche laiteuse.

Remarque: Si le produit est laissé au repos plus de 5 minutes après l’activation, il doit être remis en suspension avec 10 secondes d’agitation manuelle avant le retrait de la seringue du flacon. Luminity devrait être utilisé dans les 12 heures suivant l’activation. Le produit peut être réactivé jusqu’à 48 heures après l’activation initiale et utilisé jusqu’à 12 heures après la deuxième activation, qu’il soit conservé au réfrigérateur ou à température ambiante. Ne pas stocker le flacon au-dessus de 30 ° C après l’activation.

– Le flacon doit être ventilé avec une aiguille de seringue stérile ou une mini-pointe stérile non siliconée avant de retirer la dispersion.

– La dispersion doit être retirée du flacon à l’aide d’une seringue munie d’une aiguille stérile de calibre 18 à 20 ou attachée à une mini-pointe stérile non siliconée. Lors de l’utilisation d’une aiguille, il doit être positionné pour retirer le matériau du milieu du liquide dans le flacon inversé. Aucun air ne doit être injecté dans le flacon. Le produit doit être utilisé immédiatement après son retrait du flacon.

– Luminity peut être dilué avec une solution injectable de chlorure de sodium à 9 mg / ml (0,9%) ou une solution injectable de glucose à 50 mg / ml (5%).

Le contenu du flacon est destiné à un usage unique.

Tout produit non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément aux exigences locales.

7. Titulaire de l’autorisation

Lantheus MI UK Limitée

Maison du Festival

39 Oxford Street

Newbury, Berkshire, RG14 1JG

Royaume-Uni

8. Numéro (s) d’autorisation de mise sur le marché

EU / 1/06/361/001 – 002

9. Date de première autorisation / renouvellement de l’autorisation

Date de première autorisation: 20 septembre 2006

Date du dernier renouvellement: 15 juillet 2016

10. Date de révision du texte

Juillet 2016

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site internet de l’Agence européenne des médicaments http://www.ema.europa.eu.