Fampyra 10 mg comprimés à libération prolongée


Commander maintenant en ligne

Consultation médicale incluse


1. Nom du médicament

Fampyra 10 mg comprimés à libération prolongée

2. Composition qualitative et quantitative

Chaque comprimé à libération prolongée contient 10 mg de fampridine.

Pour la liste complète des excipients, voir la section 6.1.

3. Forme pharmaceutique

Comprimé à libération prolongée.

Tablette ovale biconvexe de 13 x 8 mm, pelliculée, blanc cassé, à bord plat, portant l’inscription A10 d’un côté.

4. Renseignements cliniques
4.1 Indications thérapeutiques

Fampyra est indiqué pour l’amélioration de la marche chez les patients adultes atteints de sclérose en plaques avec incapacité de marcher (EDSS 4-7).

4.2 Posologie et mode d’administration

Le traitement par Fampyra est limité à la prescription et à la supervision par des médecins expérimentés dans la prise en charge de la SEP.

Posologie

La dose recommandée est de un comprimé de 10 mg, deux fois par jour, pris à 12 heures d’intervalle (un comprimé le matin et un comprimé le soir). Fampyra ne doit pas être administré plus fréquemment ou à des doses plus élevées que celles recommandées (voir rubrique 4.4). Les comprimés doivent être pris sans aliments (voir rubrique 5.2).

Commencer et évaluer le traitement Fampyra

• La prescription initiale devrait être limitée à deux à quatre semaines de traitement, car les avantages cliniques devraient généralement être identifiés dans les deux à quatre semaines après le début de Fampyra.

• Une évaluation de la capacité de marche, p. Ex. La marche de 25 pieds (T25FW) ou l’échelle de marche de 12 items (MSWS-12), est recommandée pour évaluer l’amélioration dans un délai de deux à quatre semaines. Si aucune amélioration n’est observée, Fampyra doit être arrêté

• Fampyra doit être arrêté si le bénéfice n’est pas rapporté par les patients.

Réévaluer le traitement au fampyra

Si le déclin de la capacité de marche est observé, les médecins devraient envisager une interruption du traitement afin de réévaluer les avantages de Fampyra (voir ci-dessus). La réévaluation devrait inclure le retrait de Fampyra et l’évaluation de la capacité de marcher. Fampyra devrait être arrêté si les patients ne reçoivent plus d’avantage de marche.

Dose manquée

Le schéma posologique habituel doit toujours être suivi. Une double dose ne doit pas être prise si une dose est oubliée.

Les personnes plus âgées

La fonction rénale doit être vérifiée chez les personnes âgées avant de commencer le traitement par Fampyra. La surveillance de la fonction rénale pour détecter toute atteinte rénale est recommandée chez les personnes âgées (voir rubrique 4.4).

Patients atteints d’insuffisance rénale

Fampyra est contre-indiqué chez les patients présentant une insuffisance rénale légère, modérée ou sévère (clairance de la créatinine <80 ml / min) (voir rubrique 4.3).

Patients atteints d’insuffisance hépatique

Aucun ajustement posologique n’est requis chez les patients atteints d’insuffisance hépatique.

Population pédiatrique

L’innocuité et l’efficacité de Fampyra chez les enfants âgés de 0 à 18 ans n’ont pas été établies. Aucune donnée disponible

Méthode d’administration

Fampyra est à usage oral.

Le comprimé doit être avalé entier. Il ne doit pas être divisé, écrasé, dissous, aspiré ou mâché.

4.3 Contre-indications

Hypersensibilité à la fampridine ou à l’un des excipients mentionnés à la rubrique 6.1.

Traitement concomitant avec d’autres médicaments contenant de la fampridine (4-aminopyridine).

Les patients ayant des antécédents ou la présentation actuelle de la saisie.

Patients présentant une insuffisance rénale légère, modérée ou sévère (clairance de la créatinine <80 ml / min).

L’utilisation concomitante de Fampyra avec des médicaments qui sont des inhibiteurs de Organic Cation Transporter 2 (OCT2), par exemple, cimétidine.

4.4 Mises en garde spéciales et précautions d’emploi

Risque de saisie

Le traitement par la fampridine augmente le risque d’épilepsie (voir rubrique 4.8).

Fampyra doit être administré avec prudence en présence de tout facteur susceptible de réduire le seuil de convulsions.

Fampyra doit être arrêté chez les patients qui présentent une crise pendant le traitement.

Insuffisance rénale

Fampyra est principalement excrété inchangé par les reins. Les patients atteints d’insuffisance rénale ont des concentrations plasmatiques plus élevées qui sont associées à des réactions indésirables accrues, en particulier des effets neurologiques. La détermination de la fonction rénale avant le traitement et de son suivi régulier pendant le traitement est recommandée chez tous les patients (en particulier chez les personnes âgées chez qui la fonction rénale pourrait être réduite). La clairance de la créatinine peut être estimée en utilisant la formule de Cockroft-Gault.

Fampyra ne doit pas être administré aux patients présentant une insuffisance rénale (clairance de la créatinine <80 ml / min) (voir rubrique 4.3).

La prudence est requise lorsque Fampyra est prescrit en même temps que des médicaments qui sont des substrats de l’OCT2, par exemple le carvédilol, le propanolol et la metformine.

Réactions d’hypersensibilité

Au cours de la commercialisation, de graves réactions d’hypersensibilité (y compris une réaction anaphylactique) ont été signalées, la majorité de ces cas étant survenus au cours de la première semaine de traitement. Une attention particulière doit être accordée aux patients ayant des antécédents de réactions allergiques. Si une réaction anaphylactique ou une autre réaction allergique grave survient, Fampyra doit être arrêté et ne pas être redémarré.

Autres avertissements et précautions

Fampyra doit être administré avec prudence aux patients présentant des symptômes cardio-vasculaires de rythme et des troubles cardiaques de conduction sino-auriculaire ou auriculo-ventriculaire (ces effets sont observés en cas de surdosage). Les informations de sécurité sont limitées chez ces patients.

L’augmentation de l’incidence des étourdissements et des troubles de l’équilibre observés avec Fampyra peut entraîner un risque accru de chutes. Par conséquent, les patients devraient utiliser des aides à la marche au besoin.

4.5 Interactions avec d’autres médicaments et autres formes d’interaction

Les études d’interaction ont seulement été réalisées chez les adultes.

Un traitement concomitant par d’autres médicaments contenant de la fampridine (4-aminopyridine) est contre-indiqué (voir rubrique 4.3).

La fampridine est éliminée principalement par les reins avec une sécrétion rénale active représentant environ 60% (voir rubrique 5.2). OCT2 est le transporteur responsable de la sécrétion active de la fampridine. Ainsi, l’utilisation concomitante de la fampridine avec des médicaments inhibiteurs de l’OCT2 par exemple, la cimétidine est contre-indiquée (voir rubrique 4.3) et l’utilisation concomitante de la fampridine avec des médicaments substrats de l’OCT2 par exemple carvédilol, propanolol et metformine est conseillée ( voir la section 4.4.)

Interféron: la fampridine a été administrée en concomitance avec l’interféron bêta et aucune interaction médicamenteuse pharmacocinétique n’a été observée.

Baclofène: la fampridine a été administrée en concomitance avec le baclofène et aucune interaction médicamenteuse pharmacocinétique n’a été observée.

4.6 Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse

La quantité de données provenant de l’utilisation de la fampridine chez les femmes enceintes est limitée.

Des études chez l’animal ont montré une toxicité sur la reproduction (voir rubrique 5.3). Par mesure de précaution, il est préférable d’éviter l’utilisation de Fampyra pendant la grossesse.

Allaitement maternel

On ignore si la fampridine est excrétée dans le lait humain ou animal. Fampyra n’est pas recommandé pendant l’allaitement.

La fertilité

Dans les études animales, aucun effet sur la fertilité n’a été observé.

4.7 Effets sur l’aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Fampyra a une influence modérée sur la capacité à conduire et à utiliser des machines parce que Fampyra peut causer des vertiges.

4.8 Effets indésirables

L’innocuité de Fampyra a été évaluée dans des études cliniques contrôlées randomisées, dans des études ouvertes à long terme et dans le cadre d’un post-marketing.

Les réactions indésirables identifiées sont principalement neurologiques et comprennent la saisie, l’insomnie, l’anxiété, les troubles de l’équilibre, les étourdissements, les paresthésies, les tremblements, les céphalées et l’asthénie. Ceci est en accord avec l’activité pharmacologique de la fampridine. L’incidence la plus élevée d’effets indésirables décelés lors d’essais contrôlés par placebo chez des patients atteints de sclérose en plaques et recevant Fampyra à la dose recommandée est signalée par une infection des voies urinaires (chez environ 12% des patients).

Les effets indésirables sont présentés ci-dessous par classe de systèmes d’organes et par fréquence absolue. Les fréquences sont définies comme: très courantes (≥ 1/10); commun (≥ 1/100 à <1/10); peu fréquent (≥ 1/1 000 à <1/100); rare (≥ 1/10 000 à <1/1 000); très rare (<1/10 000); inconnu (ne peut être estimé à partir des données disponibles).

Dans chaque groupe de fréquence, les effets indésirables sont présentés dans l’ordre de gravité décroissante.

MedDRA SOC

Réaction indésirable

Catégorie de fréquence

Infections et infestations

Infection urinaire

très commun

Troubles du système immunitaire

Anaphylaxie

Angioedème

Hypersensibilité

Rare

Rare

Rare

Troubles psychiatriques

Insomnie

Anxiété

Commun

Commun

Troubles du système nerveux

Vertiges

Mal de tête

Trouble de l’équilibre

Paresthésie

Tremblement

Saisie

Exacerbation de la névralgie du trijumeau

Commun

Commun

Commun

Commun

Commun

Rare

Rare

Troubles cardiaques

Palpitations

Commun

Tachycardie

Rare

Troubles vasculaires

Hypotension *

Rare

Troubles respiratoires, thoraciques et médiastinaux

Dyspnée douleur pharyngolaryngée

Commun

Commun

Problèmes gastro-intestinaux

La nausée

Vomissement

Constipation

Dyspepsie

Commun

Commun

Commun

Commun

Troubles de la peau et des tissus sous-cutanés

Téméraire

Urticaire

Rare

Rare

Troubles musculo-squelettiques et du tissu conjonctif

Mal au dos

Commun

Troubles généraux et anomalies au site d’administration

Asthénie

Malaise à la poitrine *

Commun

Rare

* Ces symptômes ont été observés dans le contexte de l’hypersensibilité

Description des effets indésirables sélectionnés

Saisie

Dans l’expérience de post-commercialisation, il y a eu des rapports de saisie, la fréquence n’est pas connue (ne peut pas être estimée à partir des données disponibles). Pour plus d’informations sur le risque de crise, veuillez vous référer aux sections 4.3 et 4.4.

Hypersensibilité

Au cours de la commercialisation, des réactions d’hypersensibilité (y compris l’anaphylaxie) ont été rapportées avec un ou plusieurs des symptômes suivants: dyspnée, gêne thoracique, hypotension, œdème de Quincke, éruption cutanée et urticaire. Pour plus d’informations sur les réactions d’hypersensibilité, se référer aux sections 4.3 et 4.4.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Il permet un suivi continu du rapport bénéfice / risque du médicament. Les professionnels de santé sont invités à signaler tout effet indésirable suspecté via:

Irlande

Pharmacovigilance HPRA

Earlsfort Terrace

IRL – Dublin 2

Tél: +353 1 6764971

Fax: +353 1 6762517

Site Web: www.hpra.ie

e-mail:

Royaume-Uni

Carte Jaune

Site Web: www.mhra.gov.uk/yellowcard

4.9 Surdosage

Symptômes

Les symptômes aigus de surdosage avec Fampyra étaient en accord avec l’excitation du système nerveux central et comprenaient la confusion, la trémulation, la diaphorèse, la saisie et l’amnésie.

Les effets secondaires du système nerveux central à des doses élevées de 4-aminopyridine comprennent la confusion, les crises, l’état de mal épileptique, les mouvements involontaires et choréoathétoïdes. D’autres effets secondaires à fortes doses comprennent des cas d’arythmies cardiaques (par exemple, tachycardie supraventriculaire et bradycardie) et une tachycardie ventriculaire en conséquence d’un allongement potentiel du QT. Des rapports d’hypertension ont également été reçus.

La gestion

Les patients qui ont une surdose devraient recevoir des soins de soutien. Les crises répétées doivent être traitées avec de la benzodiazépine, de la phénytoïne ou tout autre traitement anti-épileptique aigu approprié.

5. Propriétés pharmacologiques
5.1 Propriétés pharmacodynamiques

Groupe pharmacothérapeutique: Autres médicaments du système nerveux, code ATC: N07XX07.

Effets pharmacodynamiques

Fampyra est un bloqueur des canaux potassiques. En bloquant les canaux potassiques, Fampyra réduit la fuite du courant ionique à travers ces canaux, prolongeant ainsi la repolarisation et améliorant ainsi la formation du potentiel d’action dans les axones démyélinisés et la fonction neurologique. Vraisemblablement, en augmentant la formation potentielle d’action, plus d’impulsions pourraient être conduites dans le système nerveux central.

Efficacité clinique et sécurité

Trois études de confirmation de phase III, randomisées, en double aveugle, contrôlées contre placebo (MS-F203 et MS-F204 et 218MS305) ont été réalisées. La proportion de répondeurs était indépendante du traitement immunomodulateur concomitant (y compris les interférons, l’acétate de glatiramère, le fingolimod et le natalizumab). La dose de Fampyra était de 10 mg deux fois par jour.

Études MS-F203 et MS-F204

Le critère d’évaluation principal dans les études MS-F203 et MS-F204 était le taux de réponse en vitesse de marche tel que mesuré par la marche de 25 pieds chronométrée (T25FW). Un répondant a été défini comme un patient qui avait constamment une vitesse de marche plus rapide pour au moins trois visites sur une possibilité de quatre pendant la période de double aveugle par rapport à la valeur maximale parmi cinq visites sans traitement.

Une proportion significativement plus élevée de patients traités par Fampyra étaient des répondeurs par rapport au placebo (MS-F203: 34,8% contre 8,3%, p <0,001, MS-F204: 42,9% contre 9,3%, p <0,001).

Les patients ayant répondu à Fampyra ont augmenté leur vitesse de marche en moyenne de 26,3% vs 5,3% sous placebo (p <0,001) (MS-F203) et de 25,3% vs 7,8% (p <0,001) (MS-F204). L’amélioration est apparue rapidement (en quelques semaines) après le démarrage de Fampyra.

Des améliorations statistiquement et cliniquement significatives de la marche ont été observées, mesurées par l’échelle de marche de la sclérose en plaques à 12 items.

Tableau 1: Études MS-F203 et MS-F204

ÉTUDE *

MS-F203

MS-F204

Placebo

Fampyra

BID 10 mg

Placebo

Fampyra

BID 10 mg

n des sujets

72

224

118

119

Amélioration constante

8,3%

34,8%

9,3%

42,9%

Différence

26,5%

33,5%

IC 95%

Valeur P

17,6%, 35,4%

<0,001

23,2%, 43,9%

<0,001

≥20% d’amélioration

11,1%

31,7%

15,3%

34,5%

Différence

20,6%

19,2%

IC 95%

Valeur P

11,1%, 30,1%

<0,001

8,5%, 29,9%

<0,001

Vitesse de marche Feet / sec

Ft par seconde

Ft par seconde

Ft par seconde

Ft par seconde

Baseline

2,04

2,02

2,21

2,12

Endpoint

2,15

2,32

2,39

2,43

Changement

0,11

0,30

0,18

0,31

Différence

0,19

0,12

valeur p

0,010

0,038

% De changement moyen

5.24

13,88

7.74

14,36

Différence

8,65

6,62

valeur p

<0,001

0,007

MSWS-12-score (moyenne, sem)

Baseline

69,27 (2,22)

71,06 (1,34)

67,03 (1,90)

73,81 (1,87)

Changement moyen

-0,01 (1,46)

-2,84 (0,878)

0,87 (1,22)

-2,77 (1,20)

Différence

2,83

3,65

valeur p

0,084

0,021

LEMMT (moyenne, sem)

(Test de Muscle Manuel de l’Extrémité Inférieure)

Baseline

3,92 (0,070)

4,01 (0,042)

4,01 (0,054)

3,95 (0,053)

Changement moyen

0,05 (0,024)

0,13 (0,014)

0,05 (0,024)

0,10 (0,024)

Différence

0,08

0,05

valeur p

0,003

0,106

Ashworth Score

(Un test pour la spasticité musculaire)

Baseline

0,98 (0,078)

0,95 (0,047)

0,79 (0,058)

0,87 (0,057)

Changement moyen

-0,09 (0,037)

-0,18 (0,022)

-0,07 (0,033)

-0,17 (0,032)

Différence

0,10

0,10

valeur p

0,021

0,015

Étude 218MS305

L’étude 218MS305 a été menée chez 636 sujets atteints de sclérose en plaques et d’incapacité à marcher. La durée du traitement en double aveugle était de 24 semaines avec un suivi post-traitement de 2 semaines. Le critère d’évaluation principal était l’amélioration de la capacité de marche, mesurée par la proportion de patients obtenant une amélioration moyenne de ≥ 8 points par rapport au score MSWS-12 initial sur 24 semaines. Dans cette étude, il y avait une différence de traitement statistiquement significative, avec une plus grande proportion de patients traités par Fampyra démontrant une amélioration de la capacité de marche, comparativement aux patients contrôlés par placebo (risque relatif de 1,38 (IC 95%: 1,06, 1,70)). sont généralement apparus dans les 2 à 4 semaines suivant le début du traitement et ont disparu dans les 2 semaines suivant l’arrêt du traitement.

Les patients traités par Fampyra ont également démontré une amélioration statistiquement significative du test TUG (Timed Up and Go), une mesure de l’équilibre statique et dynamique et de la mobilité physique. Dans ce critère d’évaluation secondaire, une plus grande proportion de patients traités par Fampyra ont obtenu une amélioration moyenne de 15% par rapport à la vitesse de référence du TUG sur une période de 24 semaines, comparativement au placebo. La différence dans l’échelle d’équilibre de Berg (BBS, une mesure de l’équilibre statique) n’était pas statistiquement significative.

De plus, les patients traités par Fampyra ont présenté une amélioration moyenne statistiquement significative par rapport aux valeurs initiales par rapport au placebo dans le score physique de l’échelle d’impact de la sclérose en plaques (MSIS-29) (différence LSM -3,31, p <0,001).

Tableau 2: Étude 218MS305

Plus de 24 semaines

Placebo

N = 318 *

Fampyra 10 mg BID

N = 315 *

Différence (IC à 95%)

p – valeur

Proportion de patients avec une amélioration moyenne de ≥ 8 points par rapport au score MSWS-12 initial

34%

43%

Différence de risque: 10,4%

(3%, 17,8%)

0,006

Score MSWS-12

Baseline

Amélioration par rapport à la situation de départ

65,4

-2,59

63,6

-6,73

LSM: -4.14

(-6,22; -2,06)

<0,001

REMORQUEUR

Proportion de patients ayant une amélioration moyenne de ≥ 15% en vitesse TUG

35%

43%

Différence de risque: 9,2%

(0,9%, 17,5%)

0,03

REMORQUEUR

Baseline

Amélioration de la ligne de base (sec)

27,1

-1,94

24,9

-3,3

LSM: -1,36

(-2,85; 0,12)

0,07

Score physique MSIS-29

Baseline

Amélioration par rapport à la situation de départ

55,3

-4.68

52,4

-8.00

LSM: -3,31

(-5,13; -1,50)

<0,001

Score BBS

Baseline

Amélioration par rapport à la situation de départ

40,2

1,34

40,6

1,75

LSM: 0,41

(-0,13; 0,95)

0,141

* Intention de traiter la population = 633; LSM = Moindre carré moyen

L’Agence européenne des médicaments a renoncé à soumettre les résultats d’études réalisées avec Fampyra à tous les sous-groupes de la population pédiatrique dans le traitement de la sclérose en plaques avec incapacité de marche (voir rubrique 4.2 pour les informations sur l’utilisation pédiatrique).

5.2 Propriétés pharmacocinétiques

Absorption:

La fampridine administrée par voie orale est rapidement et complètement absorbée par le tractus gastro-intestinal. La fampridine a un index thérapeutique étroit. La biodisponibilité absolue des comprimés à libération prolongée Fampyra n’a pas été évaluée, mais la biodisponibilité relative (par rapport à une solution orale aqueuse) est de 95%. Le comprimé à libération prolongée de Fampyra présente un retard dans l’absorption de la fampridine se manifestant par une augmentation plus lente jusqu’à une concentration maximale plus faible, sans aucun effet sur l’étendue de l’absorption.

Lorsque les comprimés de Fampyra sont pris avec de la nourriture, la réduction de la surface sous la courbe concentration plasmatique-temps (ASC0 -∞ ) de la fampridine est d’environ 2-7% (dose de 10 mg). La faible réduction de l’ASC ne devrait pas entraîner une réduction de l’efficacité thérapeutique. Cependant, C max augmente de 15 à 23%. Comme il existe une relation évidente entre la C max et les effets indésirables liés à la dose, il est recommandé de prendre Fampyra sans aliments (voir rubrique 4.2).

Distribution:

La fampridine est un médicament liposoluble qui traverse facilement la barrière hémato-encéphalique. La fampridine est largement non liée aux protéines plasmatiques (la fraction liée variait entre 3 et 7% dans le plasma humain). La fampridine a un volume de distribution d’environ 2,6 l / kg.

La fampridine n’est pas un substrat de la glycoprotéine P.

Biotransformation:

La fampridine est métabolisée chez l’homme par oxydation en 3-hydroxy-4-aminopyridine et en outre conjuguée au sulfate de 3-hydroxy-4-aminopyridine. Aucune activité pharmacologique n’a été trouvée pour les métabolites de la fampridine contre des canaux potassiques sélectionnés in vitro .

La 3-hydroxylation de la fampridine en 3-hydroxy-4-aminopyridine par les microsomes hépatiques humains semble être catalysée par le cytochrome P450 2E1 (CYP2E1).

Il y avait des preuves d’inhibition directe du CYP2E1 par la fampridine à 30 μM (inhibition d’environ 12%), soit environ 100 fois la concentration plasmatique moyenne de fampridine mesurée pour le comprimé de 10 mg.

Le traitement des hépatocytes humains en culture avec la fampridine a eu peu ou pas d’effet sur l’induction des activités enzymatiques CYP1A2, CYP2B6, CYP2C9, CYP2C19, CYP2E1 ou CYP3A4 / 5.

Élimination:

La principale voie d’élimination de la fampridine est l’excrétion rénale, environ 90% de la dose étant récupérée dans l’urine en tant que médicament parent dans les 24 heures. L’autorisation rénale (CLR 370 ml / min) est sensiblement plus grande que le taux de filtration glomerular dû à la filtration glomerular combinée et à l’excrétion active par le transporteur OCT2 rénal. L’excrétion fécale représente moins de 1% de la dose administrée.

Fampyra est caractérisé par une pharmacocinétique linéaire (dose-proportionnelle) avec une demi-vie d’élimination terminale d’environ 6 heures. La concentration plasmatique maximale (C max ) et, dans une moindre mesure, l’aire sous la courbe concentration plasmatique-temps (AUC) augmentent proportionnellement à la dose. Il n’y a aucun signe d’accumulation cliniquement significative de fampridine prise à la dose recommandée chez les patients ayant une fonction rénale complète. Chez les patients atteints d’insuffisance rénale, l’accumulation se produit par rapport au degré de déficience.

Populations spéciales

Les personnes plus âgées:

Les études cliniques de Fampyra n’ont pas inclus un nombre suffisant de sujets âgés de 65 ans et plus pour déterminer s’ils répondent différemment des patients plus jeunes. Fampyra est principalement excrété inchangé par les reins, et avec une clairance de la créatinine connue pour diminuer avec l’âge, un suivi de la fonction rénale chez les patients âgés doit être envisagé (voir rubrique 4.2).

Population pédiatrique:

Aucune donnée disponible

Patients atteints d’insuffisance rénale:

La fampridine est principalement éliminée par les reins sous forme inchangée et, par conséquent, la fonction rénale doit être contrôlée chez les patients dont la fonction rénale pourrait être compromise. On peut s’attendre à ce que les patients atteints d’insuffisance rénale légère aient approximativement 1,7 à 1,9 fois les concentrations de fampridine atteintes par des patients ayant une fonction rénale normale. Fampyra ne doit pas être administré aux patients présentant une insuffisance rénale légère, modérée ou sévère (voir rubrique 4.3).

5.3 Données de sécurité précliniques

La fampridine a été étudiée dans des études de toxicité à doses répétées par voie orale chez plusieurs espèces animales.

Les réponses défavorables à la fampridine administrée par voie orale ont été rapidement survenues, le plus souvent survenant dans les 2 heures suivant l’administration. Les signes cliniques évidents après de fortes doses uniques ou des doses plus faibles répétées étaient similaires chez toutes les espèces étudiées et comprenaient des tremblements, des convulsions, une ataxie, une dyspnée, des pupilles dilatées, une prostration, une vocalisation anormale, une respiration accrue et une salivation excessive. Des anomalies de la démarche et une hyperexcitabilité ont également été observées. Ces signes cliniques n’étaient pas inattendus et représentent une pharmacologie exagérée de la fampridine. De plus, des cas isolés d’obstruction des voies urinaires mortelles ont été observés chez le rat. La pertinence clinique de ces résultats reste à élucider, mais une relation causale avec le traitement par la fampridine ne peut être exclue.

Dans des études de toxicité sur la reproduction chez le rat et le lapin, une diminution du poids et de la viabilité des fœtus et de la progéniture a été observée à des doses toxiques pour la mère. Cependant, aucun risque accru de malformations ou d’effets indésirables sur la fertilité n’a été noté.

Dans une batterie d’études in vitro et in vivo , la fampridine n’a pas montré de potentiel mutagène, clastogène ou cancérigène.

6. Mentions pharmaceutiques
6.1 Liste des excipients

Noyau de comprimé:

Hypromellose

La cellulose microcristalline

Silice colloïdale anhydre

Stéarate de magnésium

Film-manteau:

Hypromellose

Dioxyde de titane (E-171)

Polyéthylène glycol 400

6.2 Incompatibilités

N’est pas applicable.

6.3 Durée de conservation

3 années.

Après la première ouverture d’une bouteille, utilisez dans les 7 jours.

6.4 Précautions particulières de conservation

Conserver au-dessous de 25 ° C. Conservez les comprimés dans leur emballage d’origine afin de les protéger de la lumière et de l’humidité.

6.5 Nature et contenu de l’emballage

Fampyra est fourni dans des bouteilles ou des plaquettes thermoformées.

Bouteilles

Bouteille en PEHD (polyéthylène haute densité) avec des capsules en polypropylène, chaque bouteille contient 14 comprimés et un déshydratant de gel de silice.

Conditionnement de 28 comprimés (2 bouteilles de 14).

Conditionnement de 56 (4 bouteilles de 14) comprimés.

Paquets de pansements

Plaquettes thermoformées (aluminium / aluminium), chaque plaquette thermoformée contient 14 comprimés.

Conditionnement de 28 comprimés (2 blisters de 14).

Conditionnement de 56 comprimés (4 blisters de 14).

Toutes les présentations ne peuvent pas être commercialisées.

6.6 Précautions particulières d’élimination et de manipulation

Pas d’exigences particulières.

7. Titulaire de l’autorisation

Biogen Idec Limitée

Maison de l’innovation

70 Norden Road

Virginité

Berkshire

SL6 4AY

Royaume-Uni

8. Numéro (s) d’autorisation de mise sur le marché

EU / 1/11/699/001

EU / 1/11/699/002

EU / 1/11/699/003

EU / 1/11/699/004

9. Date de première autorisation / renouvellement de l’autorisation

Date de première autorisation: 20 juillet 2011

Date du dernier renouvellement: 18 mai 2017

10. Date de révision du texte

05/2017

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site internet de l’Agence européenne des médicaments: http://www.ema.europa.eu