Concentré de chlorure de potassium 15%


Commander maintenant en ligne

Consultation médicale incluse


1. Nom du médicament

Concentré de chlorure de potassium 15%.

2. Composition qualitative et quantitative

15% de chlorure de potassium dans 10ml.

3. Forme pharmaceutique

Injection stérile.

4. Renseignements cliniques
4.1 Indications thérapeutiques

Concentré de chlorure de potassium 15% est utilisé comme source de cation potassium pour le traitement ou la prévention de la déplétion potassique chez les patients pour lesquels les mesures diététiques ou les médicaments par voie orale sont inadéquats. Les sels de potassium peuvent également être utilisés avec précaution chez les patients prenant de la digoxine lorsque la déplétion en potassium peut provoquer des arythmies. Concentré de chlorure de potassium 15% doit être administré par IV lente, comme une solution diluée.

4.2 Posologie et mode d’administration

Adultes (y compris les personnes âgées) et enfants:

Concentré de chlorure de potassium 15% doit être dilué en ajoutant à un grand volume de liquide intraveineux avant utilisation. Par exemple, 10 ml dilués avec au moins 500 ml de chlorure de sodium à 0,9% pour perfusion intraveineuse BP, ou un autre diluant approprié, et bien mélangés.

Le dosage dépend de la valeur de l’ionogramme sérique et de l’état acide-base. Une carence en potassium est calculée selon la formule:

Potassium MMOL = KG BW x 0,2 x 2 x (4,5 – potassium sérique réel (MMOL)).

(Le volume extracellulaire est calculé à partir du poids corporel en kg x 0,2).

Il est recommandé de ne pas dépasser 2-3 MMOL de potassium par kg de poids corporel en 24 heures.

4.3 Contre-indications

Hyperkaliémie, hyperchlorémie, altération de la fonction rénale avec oligurie, anurie ou azotémie, maladie d’Addison, déshydratation aiguë et crampes de chaleur.

4.4 Mises en garde spéciales et précautions d’emploi

Le concentré de chlorure de potassium 15% ne doit pas être injecté non dilué.

La concentration de potassium plasmatique doit être mesurée à intervalles réguliers pour éviter le développement d’une hyperkaliémie, en particulier chez les patients atteints d’insuffisance rénale.

Les installations de surveillance ECG devraient être disponibles.

Le traitement initial de remplacement du potassium ne doit pas impliquer de perfusions de glucose, car le glucose peut entraîner une nouvelle diminution de la concentration plasmatique de potassium.

Les suppléments de potassium doivent être administrés avec prudence chez les patients atteints d’une cardiopathie et chez les patients recevant des diurétiques épargneurs de potassium ou d’autres médicaments susceptibles d’augmenter les taux de potassium dans le plasma.

4.5 Interactions avec d’autres médicaments et autres formes d’interaction

Diurétiques épargneurs de potassium:

Les suppléments de potassium ne doivent pas être administrés avec des diurétiques épargneurs de potassium (tels que l’amiloride, la spironolactone et le triamtérène), en particulier chez les patients présentant une insuffisance rénale. Tous les patients de cette association nécessitent une surveillance étroite afin de diagnostiquer une condition hyperkaliémique potentielle dès que possible.

Inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine et antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II:

Les patients prenant des inhibiteurs de l’ECA ou des antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II, en particulier ceux présentant une altération de la fonction rénale, doivent être étroitement surveillés, car l’effet d’épargne potassique associé à une perfusion de potassium peut entraîner une hyperkaliémie.

Ciclosporine:

L’utilisation concomitante de ciclosporine peut augmenter le risque d’hyperkaliémie.

Infusion de glucose:

L’utilisation concomitante de perfusions de glucose chez des patients hypokaliémiques peut entraîner une nouvelle diminution des concentrations plasmatiques de potassium.

4.6 Grossesse et allaitement

Le concentré de chlorure de potassium 15% peut être utilisé pendant la grossesse et l’allaitement sous la supervision du médecin prescripteur.

4.7 Effets sur l’aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Pas connu.

4.8 Effets indésirables

Des douleurs au site d’injection et une phlébite peuvent survenir lors de l’administration intraveineuse de solutions contenant 30 MMOL de potassium ou plus par litre.

L’hyperkaliémie est le risque le plus courant et le plus sérieux de traitement au potassium.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Il permet un suivi continu du rapport bénéfice / risque du médicament. Les professionnels de la santé sont invités à signaler tout effet indésirable suspecté via le système de carte jaune à l’ adresse suivante : www.mhra.gov.uk/yellowcard .

4.9 Surdosage

Les signes cliniques et les symptômes de surdosage comprennent: Paresthésie des extrémités, apathie, confusion mentale, faiblesse ou lourdeur des jambes, paralysie flasque, peau froide, pâleur grise, collapsus vasculaire périphérique, chute de la tension artérielle, arythmies cardiaques et bloc cardiaque. Des concentrations extrêmement élevées de potassium dans le plasma (8 à 11 MMOL / litre) peuvent entraîner la mort par suite d’une dépression cardiaque, d’arythmies ou d’un arrêt cardiaque.

Les arythmies cardiaques ou une concentration sérique supérieure à 6,5 MOL / litre requièrent une attention immédiate et peuvent être traitées par injection intraveineuse pendant 1 à 5 minutes de 10 à 20 ml de Gluconate de calcium injectable à 10% avec surveillance ECG. Les concentrations sériques peuvent être réduites par perfusion de 300 à 500 ml par heure de 10 à 25% de solutions de glucose contenant jusqu’à 10 unités d’insuline pour 20 g de glucose ou par perfusion d’une solution de bicarbonate de sodium.

5. Propriétés pharmacologiques
5.1 Propriétés pharmacodynamiques

Le potassium est le principal cation du liquide intracellulaire et est essentiel au maintien de l’équilibre acido-basique, à l’isotonicité et aux caractéristiques électrodynamiques de la cellule. Le chlorure de potassium est utilisé comme source de cation potassium pour le traitement ou la prévention de la déplétion potassique chez les patients chez lesquels les mesures diététiques sont inadéquates. Le chlorure de potassium peut également être utilisé avec précaution pour abolir les arythmies ou la toxicité des glycosides cardiaques précipités par une perte de potassium.

5.2 Propriétés pharmacocinétiques

Le chlorure de potassium est généralement facilement absorbé par le tractus gastro-intestinal. Le potassium est excrété principalement par les reins; il est sécrété dans les tubules distaux qui sont également le site d’échange sodium-potassium. La capacité des reins à conserver le potassium est faible et l’excrétion urinaire du potassium continue même en cas de déplétion sévère. La sécrétion tubulaire du potassium est influencée par plusieurs facteurs, dont la concentration en ions chlorure, l’échange d’ions hydrogène, l’équilibre acido-basique et les hormones surrénales. Une partie du potassium est excrété dans les fèces et de petites quantités peuvent également être excrétées dans la salive, la sueur, la bile et le suc pancréatique.

5.3 Données de sécurité précliniques

Aucune autre information autre que celle qui est incluse dans le résumé des caractéristiques du produit.

6. Mentions pharmaceutiques
6.1 Liste des excipients

Acide chlorhydrique Ph. Eur.

Eau pour Injections Ph. Eur.

6.2 Incompatibilités

La compatibilité du grand volume de fluide IV destiné à la dilution doit être vérifiée avant utilisation.

6.3 Durée de conservation

36 mois.

6.4 Précautions particulières de conservation

Protéger de la lumière et conserver à moins de 25 ° C.

6.5 Nature et contenu de l’emballage

Ampoules en verre transparent de 10 ml, hermétiquement scellées sous la flamme au point de jaugeage. Les ampoules sont emballées dans des cartons pour contenir 10 ampoules.

6.6 Précautions particulières d’élimination et de manipulation

Utilisez comme dirigé par un médecin.

Données administratives
7. Titulaire de l’autorisation

hameln pharmaceutique ltd

Gloucester

Royaume-Uni

8. Numéro (s) d’autorisation de mise sur le marché

PL 01502 / 0007R

9. Date de première autorisation / renouvellement de l’autorisation

22 mai 2002

10. Date de révision du texte

09/01/2015