Capsules de forceval


Commander maintenant en ligne

Consultation médicale incluse


1. Nom du médicament

Capsules de Forceval

2. Composition qualitative et quantitative

Chaque capsule contient:

Vitamine A (sous forme de β-carotène)

Vitamine D2 (ergocalciférol)

Vitamine B1 (Thiamine)

Vitamine B2 (Riboflavine)

Vitamine B6 (Pyridoxine)

Vitamine B12 (cyanocobalamine)

Vitamine C (acide ascorbique)

Vitamine E (acétate de dl-α-tocophéryle)

d-biotine (vitamine H)

Nicotinamide (vitamine B3)

Acide pantothénique (vitamine B5)

Acide folique (complexe de vitamine B)

Calcium

Le fer

Cuivre

Phosphore

Magnésium

Potassium

Zinc

Iode

Manganèse

Sélénium

Chrome

Molybdène

2500 UI

400 UI

1,2 mg

1,6 mg

2,0 mg

3,0 mcg

60 mg

10 mg

100 mcg

18 mg

4,0 mg

400 mcg

108 mg

12 mg

2,0 mg

83 mg

30 mg

4,0 mg

15 mg

140 mcg

3,0 mg

50 mcg

200 mcg

250 mcg

Excipients à effet connu:

Les gélules de Forceval contiennent également de l’huile de soja jusqu’à 1050 mg, du Ponceau 4R (E124): 0,12 mg et de l’amarante (E123): 0,54 mg.

Pour la liste complète des excipients, voir la section 6.1.

3. Forme pharmaceutique

Marron et marron, capsule de gélatine molle oblongue.

4. Renseignements cliniques
4.1 Indications thérapeutiques

1. En tant qu’adjuvant nutritionnel thérapeutique où l’apport de vitamines et de minéraux est sous-optimal, par exemple en présence de maladies organiques telles que les syndromes de malignité et d’immunodéficience, tels que le SIDA.

2. Comme adjuvant nutritionnel thérapeutique dans des conditions où l’absorption de vitamines et de minéraux est sous-optimale, par exemple malabsorption, maladie intestinale inflammatoire et fistule, syndrome de l’intestin court et maladie de Crohn, et où les médicaments concomitants diminuent l’absorption des vitamines et minéraux.

3. En tant qu’adjuvant nutritionnel thérapeutique dans la convalescence d’une maladie, par exemple lorsqu’il existe une anorexie ou une cachexie et après chimiothérapie ou radiothérapie.

4. En tant qu’adjuvant nutritionnel thérapeutique dans la convalescence de la chirurgie, par exemple lorsque l’apport nutritionnel continue d’être insuffisant.

5. En tant qu’adjuvant nutritionnel thérapeutique pour les patients suivant un régime spécial ou restreint, par exemple dans les régimes alimentaires rénaux et lorsque plusieurs groupes d’aliments sont limités dans les régimes thérapeutiques réduisant le poids.

6. En tant qu’adjuvant nutritionnel thérapeutique lorsqu’il existe une intolérance alimentaire, par exemple des régimes d’exclusion.

7. Comme adjuvant dans les régimes synthétiques, par exemple dans la phénylcétonurie, la galactosémie et les régimes cétogènes.

4.2 Posologie et mode d’administration

Adultes et personnes âgées

Une capsule par jour, de préférence prise une heure après les repas. Ne pas dépasser la dose indiquée. La capsule doit être avalée entière avec de l’eau.

Enfants de moins de 12 ans

Les capsules Forceval ne sont pas recommandées pour ce groupe d’âge.

4.3 Contre-indications

Hypercalcémie, hémochromatose et autres troubles du stockage du fer.

Hypersensibilité à la (aux) substance (s) active (s) ou à l’un des excipients.

Les capsules Forceval contiennent de l’huile de soja. Les patients allergiques à l’arachide ou au soja ne doivent pas prendre ce médicament.

4.4 Mises en garde spéciales et précautions d’emploi

Tout en prenant des Capsules de Forceval à la fois les protéines et l’énergie sont également nécessaires pour fournir une nutrition complète dans le régime alimentaire quotidien. Aucune autre vitamine, aucun minéral ou supplément avec ou sans vitamine A ne devrait être pris avec cette préparation excepté sous la surveillance médicale.

Ne prenez pas les Capsules de Forceval sur un estomac vide. Ne pas dépasser la dose indiquée. Garder hors de la portée des enfants. Si les symptômes persistent, consultez votre médecin.

Avertissement important: Contient du fer. Tenir hors de la portée et de la vue des enfants, car un surdosage peut être fatal.

Ce médicament contient E123 (amarante) et E124 (ponceau 4R rouge) qui peuvent causer des réactions allergiques.

Les résultats des essais contrôlés randomisés suggèrent que des doses élevées (20-30 mg / jour) de b-carotène peuvent augmenter le risque de cancer du poumon chez les fumeurs actuels et ceux qui ont déjà été exposés à l’amiante. Cette population à risque élevé devrait tenir compte des risques et des avantages potentiels des capsules Forceval, qui contiennent 4,5 mg par dose quotidienne recommandée, avant utilisation.

Les patients atteints de troubles thyroïdiens doivent consulter un médecin avant de prendre des capsules Forceval. Une allocation devrait être faite pour les vitamines ou les minéraux provenant d’autres sources.

4.5 Interactions avec d’autres médicaments et autres formes d’interaction

L’acide folique peut réduire la concentration plasmatique de la phénytoïne. Le fer oral et le sulfate de zinc réduisent l’absorption des tétracyclines.

4.6 Grossesse et allaitement

Les gélules de Forceval peuvent être administrées pendant la grossesse et l’allaitement sur la recommandation du médecin.

4.7 Effets sur l’aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Aucun prévu

4.8 Effets indésirables

Les effets indésirables sont répertoriés par les classes d’organes du système MedDRA.

L’évaluation des effets indésirables est basée sur les groupes de fréquences suivants:

Très commun: ≥1 / 10

Fréquent: ≥1 / 100 à <1/10

Peu fréquent: ≥1 / 1,000 à <1/100

Rare: ≥ 1/10 000 à <1/1 000

Très rare: <1/10 000

Inconnu: ne peut être estimé à partir des données disponibles

Troubles du système immunitaire

Pas connu:

Réaction d’hypersensibilité (comme une éruption cutanée)

Problèmes gastro-intestinaux

Pas connu:

Les troubles gastro-intestinaux (tels que les nausées, les vomissements et les douleurs abdominales)

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Il permet un suivi continu du rapport bénéfice / risque du médicament. Les professionnels de la santé sont invités à signaler tout effet indésirable suspecté via le système de carte jaune à l’adresse suivante: www.mhra.gov.uk/yellowcard.

4.9 Surdosage

Aucun cas de surdosage dû au traitement par Forceval n’a été rapporté. Tous les symptômes qui peuvent être observés en raison de l’ingestion de grandes quantités de capsules Forceval seront dus à la teneur en vitamines liposolubles. Si un surdosage en fer est suspecté, les symptômes peuvent inclure des nausées, des vomissements, de la diarrhée, des douleurs abdominales, une hématémèse, des saignements rectaux, une léthargie et un collapsus circulatoire. Une hyperglycémie et une acidose métabolique peuvent également survenir. Le traitement devrait être mis en place immédiatement. Dans les cas graves, après une phase latente, une récidive peut survenir après 24 à 48 heures, se manifestant par un coma d’hypotension et une nécrose hépatocellulaire et une insuffisance rénale.

Traitement

Les étapes suivantes sont recommandées pour minimiser ou empêcher une meilleure absorption du médicament:

1. Administrer un émétique.

2. Un lavage gastrique peut être nécessaire pour éliminer le médicament déjà libéré dans l’estomac. Cela devrait être entrepris en utilisant une solution de desferrioxamine (2 g / l). Desferrioxamine 5 g dans 50 – 100 ml d’eau devrait être introduit dans l’estomac suite à la vidange gastrique. Garder le patient sous surveillance constante pour détecter une éventuelle aspiration du vomitus; Maintenir l’appareil d’aspiration et l’oxygène de secours en cas de besoin.

3. Une boisson contenant du mannitol ou du sorbitol devrait être administrée pour induire la vidange de l’intestin grêle.

4. Intoxication sévère: en présence de choc et / ou de coma avec des taux élevés de fer sérique (> 142 μmol / l), des mesures de soutien immédiates plus une perfusion intraveineuse de desferrioxamine doivent être instaurées. La dose recommandée de desferrioxamine est de 5 mg / kg / h par perfusion iv lente jusqu’à un maximum de 80 mg / kg / 24 heures. Attention: une hypotension peut survenir si le débit de perfusion est trop rapide.

5. Intoxication moins grave: il faut administrer 50 mg / kg d’im-desferrioxamine jusqu’à une dose maximale de 4 g.

6. Les niveaux de fer sérique doivent être surveillés tout au long.

7. Tout déséquilibre de liquide ou d’électrolyte doit être corrigé.

5. Propriétés pharmacologiques
5.1 Propriétés pharmacodynamiques

Le compte suivant résume les effets pharmacologiques des vitamines et des minéraux dans les Capsules Forceval et décrit les conditions causées par une carence de ceux-ci.

Vitamine A

La vitamine A joue un rôle important dans le processus visuel. Il est isomérisé en l’isomère 11-cis et ensuite lié à l’opsine pour former le photorécepteur pour la vision sous lumière tamisée. L’un des premiers symptômes de la carence est l’héméralopie, qui peut évoluer vers une condition plus grave, la xérophtalmie. La vitamine A participe également à la formation et au maintien de l’intégrité des tissus épithéliaux et des muqueuses. Une carence peut provoquer des changements cutanés entraînant une peau rugueuse sèche avec une résistance réduite aux infections cutanées mineures. La carence en vitamine A, généralement accompagnée d’une malnutrition protéino-énergétique, est liée à une fréquence d’infection et à des mécanismes de défense immunologique défectueux.

Vitamine D

La vitamine D est nécessaire pour l’absorption du calcium et du phosphate du tractus gastro-intestinal et pour leur transport. Son implication dans le contrôle du métabolisme du calcium et donc la calcification normale des os est bien documentée. La carence en vitamine D chez les enfants peut entraîner le développement du rachitisme.

Vitamine B 1 (Thiamine)

La thiamine (en tant que coenzyme, pyrophosphate de thiamine) est associée au métabolisme des hydrates de carbone. Le pyrophosphate de thiamine agit également comme une co-enzyme dans la voie d’oxydation directe du métabolisme du glucose. Dans la carence en thiamine, les acides pyruvique et lactique s’accumulent dans les tissus. L’ion pyruvate est impliqué dans la biosynthèse de l’acétylcholine via sa conversion en co-enzyme A de l’acétyle via un processus dépendant de la thiamine. En cas de carence en thiamine, il existe donc des effets sur le système nerveux central dus soit à l’effet sur la synthèse de l’acétylcholine, soit à l’accumulation de lactate et de pyruvate. La carence en thiamine entraîne fatigue, anorexie, troubles gastro-intestinaux, tachycardie, irritabilité et symptômes neurologiques. La déficience brute de la thiamine (et d’autres facteurs du groupe de la vitamine B) conduit à la condition beri-beri.

Vitamine B 2 (Riboflavine)

La riboflavine est phosphorylée en flavine mononucléotide et en flavine adénine dinucléotide qui agissent comme des co-enzymes dans la chaîne respiratoire et dans la phosphorylation oxydative. La carence en riboflavine présente des symptômes oculaires, ainsi que des lésions sur les lèvres et aux angles de la bouche.

Vitamine B 6 (Pyridoxine)

La pyridoxine, une fois absorbée, est rapidement convertie en co-enzymes phosphate de pyridoxal et phosphate de pyridoxamine qui jouent un rôle essentiel dans le métabolisme des protéines. Des convulsions et une anémie hypochrome sont survenues chez des nourrissons déficients en pyridoxine.

Vitamine B 12 (Cyanocobalamine)

La vitamine B 12 est présente dans le corps principalement sous forme de méthylcobalamine et d’adénosylcobalamine et d’hydroxocobalamine. Ceux-ci agissent en tant que co-enzymes dans la trans méthylation de l’homocystéine en méthionine; dans l’isomérisation du co-enzyme méthylmalonyle en co-enzyme succinyle et avec le folate dans plusieurs voies métaboliques respectivement. La carence en vitamine B 12 interfère avec l’hémopoïèse et produit une anémie mégaloblastique.

Vitamine C (acide ascorbique)

La vitamine C ne peut pas être synthétisée par l’homme donc une source diététique est nécessaire. Il agit comme un cofacteur dans de nombreux processus biologiques, y compris l’hydroxylation de la proline en hydroxyproline. En cas de carence, la formation de collagène est donc altérée. L’acide ascorbique est important dans l’hydroxylation de la dopamine en noradrénaline et dans les hydroxylations se produisant dans la synthèse des stéroïdes dans les glandes surrénales. C’est un agent réducteur du métabolisme de la tyrosine et, en agissant comme donneur d’électrons dans la conversion de l’acide folique en acide tétrahydrofolique, il intervient indirectement dans la synthèse de la purine et de la thymine. La vitamine C est également nécessaire pour l’incorporation de fer dans la ferritine. La vitamine C augmente la fonction phagocytaire des leucocytes; il possède une activité anti-inflammatoire et favorise la cicatrisation. La carence peut produire du scorbut. Les caractéristiques comprennent des gencives enflammées enflées, des hémorragies pétéchiales et des ecchymoses sous-cutanées. La carence en collagène conduit au développement de fines substances liquides dans le sol, dans lesquelles les vaisseaux sanguins sont mal fixés et facilement rompus. Les composants de soutien de l’os et du cartilage sont également déficients, provoquant une fracture facile des os et la perte des dents. L’anémie se produit probablement probablement en raison du rôle de la vitamine C dans le métabolisme du fer.

Vitamine E

La carence en vitamine E a été liée à des troubles tels que la fibrose kystique, où l’absorption des graisses est altérée. Il est essentiel pour le fonctionnement normal du système musculaire et du sang.

Nicotinamide

Les fonctions biochimiques du nicotinamide comme NAD et NADP (nicotinamide adénine dinucléotide phosphate) comprennent la dégradation et la synthèse des acides gras, des glucides et des acides aminés ainsi que le transfert d’hydrogène. La carence produit pellagra et des changements neurologiques mentaux.

Calcium (Phosphate d’hydrogène et de calcium)

Le calcium est un électrolyte essentiel du corps. Il est impliqué dans le maintien de la fonction musculaire et nerveuse normale et essentiel pour la fonction cardiaque normale et la coagulation du sang. Le calcium se trouve principalement dans les os et les dents. La carence en calcium entraîne le rachitisme, l’ostéomalacie chez les enfants et l’ostéoporose chez les personnes âgées.

Phosphore (Phosphate d’hydrogène et de calcium)

Le phosphate joue un rôle important dans les réactions ostéoblastiques et ostéoclastiques. Il interagit avec le calcium pour modifier l’équilibre entre ces deux processus. Les esters phosphoriques organiques jouent un rôle clé dans le métabolisme des glucides, des graisses et des protéines et dans la formation de composés «phosphate à haute énergie». Le phosphate joue également le rôle de tampon et joue un rôle dans l’excrétion rénale des ions sodium et hydrogène.

Acide pantothénique

L’acide pantothénique est incorporé dans la co-enzyme A et est impliqué dans les voies métaboliques impliquant l’acétylation qui comprend la détoxification des molécules de médicament et la biosynthèse du cholestérol, des hormones stéroïdiennes, des mucopolysaccharides et de l’acétylcholine. CoA a une fonction essentielle dans le métabolisme des lipides.

Acide folique

L’acide folique est réduit dans le corps en tétrahydrofolate qui est une co-enzyme pour divers processus métaboliques, y compris la synthèse des nucléotides purine et pyrimidine et par conséquent dans la synthèse de l’ADN. Il est également impliqué dans une certaine conversion d’acides aminés et dans la formation et l’utilisation du formiate. La carence en acide folique conduit à l’anémie mégaloblastique.

Vitamine H (d-biotine)

La biotine est une co-enzyme pour la carboxylation au cours du métabolisme des protéines et des glucides.

Sélénium

Le sélénium est un oligo-élément essentiel, dont la déficience a été rapportée chez l’homme. On pense qu’il est impliqué dans le fonctionnement des membranes et la synthèse des acides aminés. La carence en sélénium dans le régime alimentaire des animaux de laboratoire produit une stéatose hépatique suivie d’une nécrose.

Le fer

Le fer, en tant que constituant de l’hémoglobine, joue un rôle essentiel dans le transport de l’oxygène. Il est également présent dans la myoglobine des protéines musculaires et dans le foie. La carence en fer conduit à l’anémie.

Cuivre (sulfate de cuivre)

Les traces de cuivre sont essentielles pour le corps en tant que constituants des systèmes enzymatiques impliqués dans les réactions d’oxydation.

Magnésium (oxyde de magnésium)

Le magnésium est essentiel pour le corps en tant que constituant des structures squelettiques et pour maintenir l’intégrité des cellules et l’équilibre hydrique. Il est utilisé dans de nombreuses fonctions dans lesquelles le calcium est concerné, mais exerce souvent l’effet inverse. Certaines enzymes nécessitent l’ion magnésium comme co-facteur.

Potassium (sulfate de potassium)

Le potassium est le principal cation du liquide intracellulaire et est intimement impliqué dans la fonction cellulaire et le métabolisme. Il est essentiel pour le métabolisme des glucides et le stockage du glycogène et la synthèse des protéines et est impliqué dans le potentiel transmembranaire où il est nécessaire de maintenir le potentiel de repos dans les cellules excitables. Les ions potassium maintiennent le pH intracellulaire et la pression osmotique. Une diarrhée prolongée ou sévère peut entraîner une carence en potassium.

Zinc (sulfate de zinc)

Le zinc est un constituant de nombreuses enzymes et est donc essentiel pour le corps. Il est présent avec l’insuline dans le pancréas. Il joue un rôle dans la synthèse de l’ADN et la division cellulaire. Les effets signalés d’une carence comprennent la puberté retardée et le nanisme hypogonadique.

Manganèse (sulfate de manganèse)

Le manganèse est un constituant des systèmes enzymatiques incluant ceux impliqués dans la synthèse des lipides, le cycle de l’acide tricarboxylique et le métabolisme de la purine et de la pyrimidine. Il est lié à l’arginase du foie et active de nombreuses enzymes.

Iode (iodure de potassium)

L’iode est un constituant essentiel des hormones thyroïdiennes.

Chrome (chélate d’acide aminé de chrome 10%)

Le chrome est un oligo-élément essentiel impliqué dans le métabolisme des hydrates de carbone.

Molybdène (Molybdate de sodium)

Le molybdène est un oligo-élément essentiel, bien qu’aucun cas de carence n’ait été signalé chez l’homme. Les sels de molybdène ont été utilisés pour traiter l’empoisonnement au cuivre chez les moutons.

5.2 Propriétés pharmacocinétiques

Le compte rendu suivant décrit l’absorption et le devenir de chacun des constituants actifs des capsules Forceval.

Vitamine A

Sauf lorsque la fonction hépatique est altérée, la vitamine A est facilement absorbée. Le β-carotène (comme dans les Capsules de Forceval) est la provitamine A et est le précurseur biologique de la vitamine A. Il est converti en vitamine A (rétinol) dans le foie; le rétinol est émulsifié par les sels biliaires et les phospholipides et absorbé sous forme micellaire. La partie est conjuguée avec l’acide glucuronique dans le rein et une partie est métabolisée dans le foie et les reins, laissant 30 à 50% de la dose pour le stockage dans le foie. Il est lié à une globuline dans le sang. Les métabolites de la vitamine A sont excrétés dans les fèces et l’urine.

Vitamine D

Le métabolisme de l’ergocalciférol est similaire à celui du cholécalciférol. Le cholécalciférol est absorbé par le tractus gastro-intestinal dans la circulation. Dans le foie, il est hydroxylé en 25-hydroxycholécalciférol, soumis à une circulation entéro-hépatique et hydroxylé en 1,25-dihydroxycholécalciférol dans les cellules du tubule rénal. Les métabolites de la vitamine D sont liés à des protéines plasmatiques spécifiques.

Vitamine B 1 (Thiamine)

La thiamine est absorbée par le tractus gastro-intestinal et est largement distribuée dans la plupart des tissus corporels. Les quantités excédant les besoins de l’organisme ne sont pas stockées mais excrétées dans l’urine sous forme de thiamine inchangée ou de ses métabolites.

Vitamine B 2 (Riboflavine)

La riboflavine est absorbée par le tractus gastro-intestinal et dans la circulation est liée aux protéines plasmatiques. Il est largement distribué. Peu est stocké et les quantités excédentaires sont excrétées dans l’urine. Dans le corps, la riboflavine est convertie en mononucléotide flavine (FMN), puis en flavine adénine dinucléotide (FAD).

Vitamine B 6 (Pyridoxine)

La pyridoxine est absorbée par le tractus gastro-intestinal et convertie en phosphate de pyridoxal actif qui est lié aux protéines plasmatiques. Il est excrété dans l’urine sous forme d’acide 4-pyridoxique.

Vitamine B 12 (Cyanocobalamine)

La cyanocobalamine est absorbée par le tractus gastro-intestinal et est fortement liée à des protéines plasmatiques spécifiques. Une étude avec de la vitamine B 12 marquée a montré qu’il a été rapidement absorbé par la muqueuse intestinale et y a été maintenu pendant 2 à 3 heures. Les concentrations maximales dans le sang et les tissus ne sont pas apparues 8 à 12 heures après le dosage, les concentrations maximales dans le foie étant atteintes dans les 24 heures. Les cobalamines sont stockées dans le foie, excrétées dans la bile et subissent un recyclage entéro-hépatique. Une partie d’une dose est excrétée dans l’urine, la plus grande partie dans les huit premières heures.

Vitamine C (acide ascorbique)

L’acide ascorbique est facilement absorbé par le tractus gastro-intestinal et est largement distribué dans les tissus de l’organisme. L’acide ascorbique en excès des besoins de l’organisme est rapidement éliminé dans l’urine et cette élimination s’accompagne généralement d’une légère diurèse.

Vitamine E

La vitamine E est absorbée par le tractus gastro-intestinal. La plupart apparaissent dans la lymphe et sont ensuite largement distribués dans tous les tissus. La plus grande partie de la dose est lentement excrétée dans la bile et le reste est éliminé dans l’urine sous forme de glucuronides d’acide tocophéronique ou d’autres métabolites.

Nicotinamide (acide aminé nicotinique)

L’acide nicotinique est absorbé par le tractus gastro-intestinal, est largement distribué dans les tissus du corps et a une courte demi-vie.

Calcium (Phosphate d’hydrogène et de calcium)

Un tiers du calcium ingéré est absorbé par l’intestin grêle. L’absorption du calcium diminue avec l’âge.

Phosphore (Phosphate d’hydrogène et de calcium)

Le corps contient de 600 à 800 g de phosphore, dont plus de 80% sont présents dans l’os sous forme de sels de phosphate, principalement des cristaux d’hydroxyapatite. Le phosphate dans ces cristaux est disponible pour l’échange avec les ions phosphate dans les fluides extra-cellulaires.

Pantothénate de calcium

L’acide pantothénique est facilement absorbé par le tractus gastro-intestinal et est largement distribué dans les tissus de l’organisme. Environ 70% de l’acide pantothénique est excrété inchangé dans l’urine et environ 30% dans les fèces.

Acide folique

L’acide folique est principalement absorbé par la partie proximale de l’intestin grêle. Les polyglutamates de folate sont considérés comme étant déconjugués en monoglutamates au cours de l’absorption. L’acide folique apparaît rapidement dans le sang où il est fortement lié aux protéines plasmatiques. Un peu d’acide folique est distribué dans les tissus du corps, une partie est excrétée sous forme de folate dans l’urine et une autre est stockée dans le foie sous forme de folate.

Vitamine H (d-biotine)

Après absorption, la biotine est stockée dans le foie, les reins et le pancréas.

Sélénium

Bien qu’il ait été établi que le sélénium est essentiel à la vie humaine, très peu d’informations sont disponibles sur sa fonction et son métabolisme.

Fumarate ferreux (fer)

Le fer est absorbé principalement dans le duodénum et le jéjunum. L’absorption est facilitée par la sécrétion acide de l’estomac et si le fer est à l’état ferreux comme dans le fumarate ferreux. En cas de carence en fer, l’absorption est augmentée et, inversement, elle diminue en surcharge en fer. Le fer est stocké sous forme de ferritine.

Sulfate de cuivre (cuivre)

Le cuivre est absorbé par le tractus gastro-intestinal et sa principale voie d’excrétion est la bile.

Oxyde de magnésium (magnésium)

Les sels de magnésium sont mal absorbés par le tractus gastro-intestinal; cependant, une quantité suffisante de magnésium sera normalement absorbée pour remplacer les états déficitaires. Le magnésium est excrété à la fois dans l’urine et les fèces, mais l’excrétion est réduite dans les états de carence.

Sulfate de potassium (potassium)

Les sels de potassium sont absorbés par le tractus gastro-intestinal. Le potassium est excrété dans l’urine, les fèces et la transpiration. L’excrétion urinaire de potassium continue même lorsque l’apport est faible.

Sulfate de zinc (zinc)

Le zinc est mal absorbé par le tractus gastro-intestinal. Il est largement distribué dans tout le corps. Il est excrété dans les fèces avec des traces apparaissant dans l’urine.

Sulfate de manganèse (manganèse)

Les sels de manganèse sont mal absorbés.

Iodure de potassium (iode)

Les iodures sont absorbés et stockés dans la glande thyroïde sous forme de thyroglobuline. Les iodures sont excrétés dans l’urine et de plus petites quantités apparaissent dans les fèces, la salive et la sueur.

Chélate d’acide aminé chrome 10% (chrome)

Bien qu’il ait été établi que le chrome est essentiel à la vie humaine, peu d’informations sont disponibles sur sa fonction et son métabolisme.

Molybdate de sodium (molybdène)

Bien qu’il ait été établi que le molybdène est essentiel à la vie humaine, peu d’informations sont disponibles sur sa fonction et son métabolisme.

5.3 Données de sécurité précliniques

Il n’y a pas de données précliniques pertinentes pour le prescripteur qui s’ajoutent à celles déjà incluses dans d’autres sections du RCP.

6. Mentions pharmaceutiques
6.1 Liste des excipients

Huile de soja, lécithine de soja, graisse végétale dure, cire d’abeille jaune, eau purifiée, huile de maïs.

Gélatine, Glycérine, Ponceau 4R (E124), Amarante (E123), Dioxyde de titane (E171), Pâte d’oxyde de fer rouge (E172), Pâte noire végétale (E153).

6.2 Incompatibilités

Aucune incompatibilité majeure n’est connue.

6.3 Durée de conservation

24 mois, tel que conditionné pour la vente.

6.4 Précautions particulières de conservation

Conserver dans un endroit frais et sec à une température ne dépassant pas 25 ° C.

Protéger de la lumière.

6.5 Nature et contenu de l’emballage

Le produit est présenté dans des plaquettes thermoformées, chaque plaquette contenant 15 capsules Forceval. La bande de blister est composée de PVC / PVdC avec un couvercle en aluminium imprimé. La feuille est imprimée (rouge sur or) avec le nom et le numéro de PL du produit, le nombre de vitamines et de minéraux par capsule et la dose quotidienne.

Le produit est disponible en boîtes de 15, 30, 45 ou 90 capsules.

6.6 Précautions particulières d’élimination et de manipulation

N’est pas applicable.

7. Titulaire de l’autorisation

Alliance Pharmaceuticals Limited

Avonbridge House

2 Bath Road

Chippenham

Wiltshire

SN15 2BB

Royaume-Uni

8. Numéro (s) d’autorisation de mise sur le marché

PL 16853/0079

9. Date de première autorisation / renouvellement de l’autorisation

30/11/2005

10. Date de révision du texte

15 juillet 2017